Organisation & équipe

Existant aujourd’hui sous la forme d’une association loi 1901, l’Université de l’Avenir fait évoluer sa structuration avec en particulier la création d’un fonds de dotation pour le soutien au développement des projets d’intérêt général.

Pourquoi un fonds de dotation ?

Le FDD a pour but de financer des projets d’intérêt général, soit initiés par l’Université de l’Avenir, soit portés par des tiers et soutenus par l’UA. « Le fonds de dotation est un outil innovant de financement du  mécénat, créé par l’article 140  de la loi n° 2008-776 du 4 aout 2008 de modernisation de l’économie, qui combine les atouts de l’association loi de 1901 et de la fondation, sans leurs inconvénients. » (Ministère de l’Economie)

Pilotage et gestion du FdD

Le fonds de dotation est administré par un conseil d’administration dont les premiers membres sont :

  • Rodolphe BALZ
  • Pascal DE MONTMORILLON (groupe agro-environnement)
  • Béatrice ROERICH
  • Michel VIELLANT

Le Conseil d’administration règle, par ses délibérations, les affaires du Fonds de dotation et notamment la stratégie d’investissement, le soutien aux projets, le budget et le rapport d’activités.

Il s’appuiera sur une commission consultative à laquelle les principaux donateurs seront invités à participer.

Le directeur du Fonds de Dotation mettra en œuvre la politique d’investissement et les orientations stratégiques définies par le conseil d’administration auquel il rendra compte régulièrement.

Les fondateurs du fonds de dotation

Dominique ARDOUVIN

Dominique ARDOUVIN

Créateur du Laboratoire HERBAROM – distillation et extraction végétale de plantes aromatiques et médicinales (Aouste sur Sye, Drôme) et fondateur du Laboratoire ACANTHIS – extraction de Plantes Médicinales Biologiques Sauvages (Hautes Alpes), Dominique est aussi fondateur de la ferme de l’association « Les Amis des Enfants de Paris  » et membre fondateur de la coopérative « Plantes Aromatiques du Diois ».

Rodolphe BALZ

Rodolphe BALZ

Rodolphe Balz est un des fondateurs de l’Université de l’Avenir. Il a un parcours d’entrepreneur en tant que fondateur du laboratoire Sanoflore, des Nouveaux Robinsons à Paris, et cofondateur de Nature et Progrès. Il est impliqué dans la filière « bio » depuis 40 ans. Sociologue et géographe, il a mené à l’Université de Genève une recherche de 5 ans sur l’école.

Sophie FOURQUIN

Sophie FOURQUIN

Titualaire d’un DESS Conseil en développement, Sophie a accompagné des porteurs de projet au sein de différentes structures : CCI, GRETA, Communauté de Communes du Diois. Actuellement Directrice de Val de Drôme Diois Initiative, elle participe à plusieurs commissions nationales d’Initiative France et au groupe RSO (Responsabilité Sociétale des Organisations). Elle est aussi fortement intéressée par les partenariats publics privés et le développement rural.

Béatrice ROERICH

Béatrice ROERICH

Après avoir exercé le métier d’avocate au barreau de Paris, Béatrice a assuré pendant 23 ans la gérance d’un magasin de produits biologiques à Valence (12 salariés) avant d’en créer un deuxième au début des années 2000 à Valence le Haut.

Michel VIELLANT

Michel VIELLANT

Après diverses expériences de cadre commercial au sein d’entreprises industrielles, créateur d’une entreprise de transport rapide sur Paris, Michel a réalisé une grande partie de son parcours en tant que consultant et formateur auprès de TPE-PME, entreprises de distribution et organismes de formation. Il s’est aussi impliqué dans le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) Ile de France, puis Compétences à Temps Partagé (CTP) en Savoie, enfin en tant qu’acteur d’Initiatives Val de Drôme.

L’association de soutien

L’association actuelle « Université de l’Avenir » laissera la place d’ici à la fin 2017 à une association de soutien, à laquelle les adhérents actuels seront invités à participer.

L’association agricole

Les activités de l’atelier agricole seront quant à elles exercées dans le cadre d’une association spécifique en cours de création.

La Société Civile Immobilière, propriétaire des terres et de la bâtisse

Une Société Civile Immobilière (SCI) est propriétaire du Domaine des Buis. Elle est constituée par : Michel Valentin Finances,  l’Université de l’Avenir, Les Amanins. Le domaine comprend environ 122 ha, dont 30 ha de Surface Agricole Utile (SAU) et 90 ha de forêt et une parcelle contenant une bâtisse de 650m2.

La gestion et le développement de la forêt et de la SAU sont confiés au Fonds de Dotation de l’Université de l’Avenir par un bail emphytéotique. La gestion de la bâtisse est assurée directement par la SCI.

Le FDD de l’UA loue une partie du domaine par un bail de carrière, assorti de clauses environnementales et d’un contrat d’engagement, à chacun des agriculteurs.